Save the date

flyer-cap-prend-son-envol

Octobre n’est pas seulement le mois des krachs boursiers et des champignons. C’est pour nous un moment très spécial, puisque nous lançons la première version de Chambres à Part. Pour ceux qui reviennent à peine d’un périple de 6 mois d’observation des ours blancs dans leur milieu naturel, ou qui sont tout simplement nouveaux sur ce blog, Chambres à Part est la première initiative visible d’Autrement : un vrai guide pour dénicher une chambre d’hôte, un hôtel qui sort des sentiers battus, voire un lieu franchement insolite.

A l’occasion de ce lancement, nous organisons une soirée le mercredi 21 octobre à la Bo[a]te à Marseille, à partir de 19h30. Pour vous inscrire, il suffit de nous confirmer votre présence :

Veillez bien à confirmer votre présence : nous sommes ravis d’inviter tous ceux qui suivent ce projet, de près ou de loin, mais ce n’est pas pour autant open-bar pour tout Marseille : il y aura bien une liste de noms à l’entrée … avec le vôtre si vous avez fait l’effort de répondre.

A mercredi j’espère,

Michel

Publicités

L’ouverture du Vin

logo-faire-part-naissance-balthazar

Autrement n’est pas, malgré les apparences, un repaire d’alcooliques anonymes. Effectivement, nous ne sommes pas (plus) anonymes :-), du moins nous y travaillons. Et boire un verre de vin bio, à chaque bonne occasion d’ouvrir une bouteille, c’est presque un acte militant, en tout cas un geste nécessairement bon pour la santé. Même les médecins le disent.

Le 20 octobre prochain, nous allons lancer la Version 1 de Chambres à Part. Pour ceux, nombreux, qui ne sont pas familiers des notions de Version Bêta, Version 1 et autres Version 2,5, il s’agit, en gros, de véritablement lancer le site auprès du grand public, après avoir développé ses fonctionnalités principales, après avoir corrigé les erreurs qui traînaient encore dans la version Bêta. Une version avec un contenu beaucoup plus riche, puisque nous présenterons des adresses sur 4 régions : PACA, Ile de France, Bretagne et Languedoc-Roussillon. Bref, une façon pour nous de crier au monde « Nous sommes prêts ».

Cette date est importante pour nous : elle conditionne beaucoup de choses dans notre organisation (technique, éditoriale, communication, etc …) et on aimerait bien marquer le coup. C’est un peu la véritable naissance de Chambres à Part, et on ne se voyait pas ne pas faire une petite fête pour l’occasion.

La question devient : comment organiser quelque chose, sur Marseille, avec potentiellement 424 personnes ce jour là (le nombre d’inscrits au groupe « Autrement, ça avance (bien) » à date) ? Et la réponse est : on verra bien d’ici là … car on ne sait pas trop quelle forme cela va prendre ! Vous êtes déjà plus d’une cinquantaine d’inscrits à l’événement lui-même, dont certains habitant à plus de 700 km de la Canebière, et, malgré votre intérêt sincère et appuyé pour le projet, je ne suis pas sûr que vous pourrez tous prendre le TGV pour un A/R en semaine … Si l’un de vous bosse à la SNCF, c’est le moment de se dénoncer …

Bref : pas d’info croustillante aujourd’hui, mais réservez déjà la date dans votre agenda. On y reviendra bientôt.

Michel

PS : pour ceux qui souhaiteraient se joindre à nous ce jour là, il faut d’abord rejoindre le groupe Facebook ici. Pour ceux qui ne sont pas sur Facebook (d’obstinés résistants qu’il faut chérir et vénérer : il y en a de moins en moins), un mail sur notre formulaire en ligne suffit.

La Bretagne, ça nous gagne !


pharestmathieu_izarbeltza

Degemer Mat!

Il est une région qui résiste encore et toujours à l’envahissante standardisation, emprise d’une histoire et d’une identité fortes où les lieux de caractère ne manquent pas. Dans son défi de découvrir des sites atypiques, sortant de l’ordinaire et stimulant l’imaginaire, Autrement se lance à la conquête du pays du cidre et de la mer.

Comme Autrement ne cherche pas à s’aligner comme les menhirs de Carnac, mais à se différencier, c’est dans un esprit chevaleresque que notre petite équipe s’est réunie autour de la Table Ronde pour dénicher ses futurs graals: des lieux bretons qui sortent du lot.

Bercée par les contes et légendes entendus depuis sa tendre enfance, l’équipe d’Autrement n’hésitera pas à se perdre dans la forêt de Brocéliande, défiera les tempêtes de la Pointe du Raz, partira à la rencontre des corsaires malouins, sautera sur les Tas de Poids de Camaret en saluant la marine nationale en Rade de Brest, plongera dans le Golfe du Morbihan, goûtera au Kouign-Amann, aux galettes de sarrasin et au cidre (brut!) et n’hésitera pas à affronter les tempêtes de la mer d’Iroise à l’instar des phares mythiques de La Jument et d’Ar-Men !….

Et tout cela pour vous proposer une sélection de lieux à la décoration aussi raffinée qu’une huître de Cancale, à l’architecture aussi impressionnante que celle du Fort-la-Latte, aux panoramas aussi dégagés qu’en haut du phare de l’Île Vierge, aux paysages aussi sauvages que ceux des Îles de Batz, à l’accueil aussi chaleureux qu’un abri côtier lors des Grandes Marées, au confort aussi douillet qu’un sourire de bigoudène, à l’histoire aussi rocambolesque que celle d’Anne de Bretagne, aux découvertes insolites aussi surprenantes que celle de la faune de l’archipel de Molène…

Alors si, dans votre cirée ou sous votre chapeau rond (vive les bretons!), vous connaissez des chambres d’hôtes ou des hôtels vibrant au rythme du biniou et de la bombarde, n’hésitez pas à m’envoyer une missive par l’intermédiaire d’un cormoran, d’un macareux, d’une sardine, d’un druide (paraît-il qu’une prochaine réunion mondiale de druides se tiendrait au sommet de la montagne Sainte-Victoire…) ou d’un courriel.

Idem si vous vous sentez poussés par une soudaine envie de chouchenn, ne restez pas figés comme un menhir, mais devenez correspondant en visitant des lieux afin de participer à celle folle conception de notre dolmen Autrement.

Kenavo !

Willy

Photo: Phare de la Point Saint-Mathieu, par isarbeltza via Flickr

Autrement vient de se faire incuber

image-3

Entre un incubateur qui couve les porteurs de projets innovants et Autrement, il y avait forcément des atomes crochus. On s’est rencontrés, on a présenté notre projet, nos valeurs, la direction que nous souhaitions prendre et les 25 (!) personnes qui ont eu à se prononcer sur l’opportunité de soutenir ce projet … ont décidé de le soutenir ! Un bel encouragement pour nous, au delà de l’aide en elle-même.

Il faut rappeler ce qu’est l’Incubateur, et en quoi consiste cette aide.

L’Incubateur, je le cite, est « un organisme destiné à aider les porteurs de projets innovants, dans le domaine des STIC et de leurs usages, à transformer leur projet en entreprise viable (…) Son action vise également à accroître le transfert des résultats de la recherche publique vers de nouveaux services et de nouveaux produits, en encourageant la création et le développement de PME innovantes dans le domaine des Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication. »

Concrètement, l’Incubateur apporte un support technique et fonctionnel, fait jouer son réseau (recherche publique, prestataires, partenaires) et octroie un prêt à faible taux, sur une longue durée, aux entreprises qu’il a décidé de soutenir.

Une aide supplémentaire précieuse pour notre projet, après celle d’OSEO, dont nous avions déjà parlé ici. Au passage, un grand merci à Jean-Pierre Brocart et Morgan Dinkel, notamment pour la rapidité et l’efficacité du process de candidature.

Michel

Chambres à Part : cette fois-ci, c’est (vraiment) parti

424

Cette fois-ci, c’est la bonne. Après 3 semaines de semi-liberté, le site Chambres à Part vole de ses propres ailes. Vous avez été nombreux à accéder à la Bêta privée, et vous avez été tout aussi nombreux à nous faire part de vos commentaires. Dans ce laps de temps, nous n’avons pu effectuer toutes les modifications que vos remarques suggéraient, mais nous ne les avons pas oubliées, et nous y répondrons très vite.

Certains éléments de la page d’accueil vous ont rendu perplexes, vous avez trouvé un peu fouillis les pages présentant les hôtels et chambres d’hôtes, et certaines news vous ont paru autant de cul-de-sac … Vous devez avoir raison, car vous êtes nombreux à nous avoir remonté ces points !

Il n’empêche, le site est en ligne, et on en est fier. C’est un peu comme une naissance. Alors on est un peu ému.

Pour faire dans le bilan chiffré, sachez que 50 adresses auront été sélectionnées et visitées par nos 33 correspondants, parmi plus de 400 hébergements que nous avons repérés sur la région PACA. Au passage, cela signifie que 33 d’entre vous ont pu tester des hôtels et chambres d’hôtes pour Chambres à Part, et visiblement ça vous a plu, car vous êtes de plus en plus nombreux à devenir de véritables « Correspondants ».

Dans le courant du mois de juillet, nous allons mettre en ligne un grand nombre de fonctionnalités nouvelles, et indispensables, comme le dépôt d’avis, la suggestion d’adresse, la recherche par carte, etc … N’hésitez pas à revenir régulièrement, donc, si vous êtes curieux de voir comment le site va évoluer.

J’en profite pour écrire quelques mots de notre second site : ça ne se voit pas, mais on avance bien là aussi, avec un premier prototype dans le courant de l’été.

A très vite,

Michel

Chambres à part : ouverture de la Bêta privée !

image-31

Des mois qu’on attendait ce jour. Après des heures de discussions pour savoir si le mauve est plus beau que l’orange, après des journées entières à tenter de corriger des bugs tenaces, après des soirées studieuses, passées à choisir l’adjectif le plus fidèle et le titre le plus percutant, nous voici arrivés au bout de notre première étape (les cyclistes parleraient de Prologue, c’est dire si le chemin à parcourir est encore long !).

Le site Chambres à Part ouvre aujourd’hui, 9 juin, sa Bêta privée.

Pour ceux qui se poseraient la question, il s’agit d’une ouverture en toute discrétion, puisque seuls les personnes munies du code d’accès pourront surfer sur le site. Si vous êtes sur ce blog, c’est que vous manifestez un intérêt pour ce projet, ce qui n’est pas loin de nous suffire pour que l’on vous envoie par mail ce fameux code d’accès. Il suffit de nous le demander …

Il faudra être indulgent : il s’agit vraiment des toutes premières pages, et au moins la moitié d’entre elles ne sont pas accessibles aujourd’hui. Elles le seront petit à petit, au cours du mois, pour une ouverture au grand public vers le 29 juin.

Il n’empêche : ces premières pages permettent de dénicher des adresses rares, et réellement à part, en région PACA. De se rendre compte du ton, de l’environnement graphique, de nos choix iconographiques. De voir « en vrai » les première images de notre bébé Chambres à part, dont on vous parle depuis des mois, et que nous n’aviez jamais vu.

J’en profite pour remercier nos hôtes et nos correspondants. Ils ont joué le jeu pour Autrement, alors même que le site n’existait pas. Ils nous ont fait confiance, sans contrepartie visible. Merci à eux.

Pour terminer, permettez nous d’exprimer un vœu : soyez indulgents, mais exigeants. Nous sommes vraiment preneurs de vos remarques, et nous avons de grandes ambitions pour ce site. Vos retours nous sont précieux. Que vous soyez hôtes, clients, partenaires, correspondants, ou simples internautes, vous aurez sûrement des choses à nous dire après avoir découvert ces premières pages.

Michel

Osez Oseo

On n’est pas peu fiers, aujourd’hui, de vous annoncer que nous avons reçu le soutien d’OSEO, dans le cadre de « L’aide au projet de recherche, développement et innovation ». Nous avions fait la demande il y a un mois auprès de l’antenne PACA, et nous avons été reçus, écoutés, puis finalement aidés, dans un délai très court, c’est à dire bien adapté à la vie d’une jeune pousse comme la nôtre.

Ce soutien est avant tout financier, mais il signifie également qu’OSEO croit en notre projet, à l’innovation que nous allons apporter à ce secteur. L’enjeu est de taille : les efforts de développement (au sens R&D) que nous réalisons sont importants, et comportent un facteur de risque élevé.

OSEO, c’est la réunion de l’ancienne ANVAR (Agence Nationale de Valorisation de la Recherche), et de la BDPME (Banque de Développement et des PME). C’est le principal établissement public chargé de soutenir l’innovation et la croissance des PME en France.

On dit souvent qu’il est difficile d’entreprendre dans ce pays. S’il y a quelques points qui sont nettement améliorables, à n’en pas douter, on est quand même bien contents de bénéficier de ce type de soutien, dans un délai si court, et avec un dispositif particulièrement adapté à notre situation.

A nous, maintenant, d’apporter l’innovation promise. Allez, au boulot !

Michel