Ryanair de rien

ryanair-michael-o-leary_179

Ces dernières semaines Ryanair a de nouveau fait l’actualité, à plus d’un titre : excellente année côté chiffre d’affaires et rentabilité, polémiques sur le travail dissimulé, chantage avec les institutionnels pour réclamer des hausses de subventions, nouvelles provocations verbales de son PDG, etc. Dans le même temps, nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser ses services.

Et, pour la plupart, à s’en plaindre.

De là naît un formidable paradoxe : cette société ne fait rien pour être aimée de ses clients, selon les standards classiques du marketing, et leur nombre augmente chaque mois un peu plus. En effet, au delà de sa « proposition de valeur » (désolé pour le terme d’origine anglo-saxonne) d’une grande efficacité, à savoir le transport aérien à moindre coût, la société cumule des handicaps très lourds :

  • elle se fout plus ou moins ouvertement de la gueule de ses clients en faisant payer des commissions qui ne correspondent à aucun frais réel, et, pire encore, annonce ces surcoûts bien après avoir communiqué sur ses prix d’appel, type Londres à 9,99 €
  • elle contourne la législation du travail en France, en s’appuyant sur une faille du droit communautaire (à la justice de décider si tout ceci est légal)
  • elle est subventionnée par les villes / régions ou elle s’implante, ce qui n’a rien de critiquable en soi, mais exige ensuite, au bout de quelques années, la hausse de ces aides, sans justification aucune, faute de quoi elle arrête l’exploitation de la ligne concernée, ce qui se rapproche d’une certaine forme de chantage (racket ?)

Mais pourquoi chez Autrement vous-parle-t-on de Ryanair ? Parce qu’à nos yeux cette société incarne quasiment toutes les valeurs que nous rejetons, depuis le foutage de gueule vis à vis des clients jusqu’au contournement de la loi (si ce n’est dans la lettre, au moins dans l’esprit), en passant pas le chantage économique.

Et pourtant ça marche. Formidablement bien.

Alors, du coup, on se pose des questions … et notamment celle-ci, principalement : comment réussir notre projet, sur le plan économique, en prenant comme fardeau supplémentaire un certain nombre d’engagements dont on sait qu’ils vont nous pénaliser, au moins à court terme ? A court terme, c’est à dire maintenant, au moment où la société a beaucoup à prouver. Comment réussir lorsque ceux qui semblent réussir ne s’embarrassent pas de tout cela ?

Pas de réponse toute faite mais, après réflexion, une certitude : si votre « proposition de valeur » est forte (et celle de Ryanair l’est assurément), les clients sont là. Et reviendront, malgré tout le reste.

A nous de trouver une excellente proposition de valeur pour nos sites …

Michel

Advertisements

6 réflexions sur “Ryanair de rien

  1. Je ne peux qu’etre d’accord. Je suis justement actuellement en train d’attendre a l’aeroport un vol Ryanair et je viens de me voir facturer 35 euros pour quelques kilos de trop ! Et a cote, ils annoncent un retard d’1heure !

    Mais oui, malgré le service deplorable et les couts « cachés », on continue a voler avec eux… Ils sont là où la concurrence n’est pas, donc pas vraiment d’alternative !

    Certes Ryanair marche bien, mais je prefere bien plus Easyjet qui tourne bien mais aussi respecte d’avantage ses clients ! Et ca, c’est le plus important !

  2. ça marche jusqu’à un certain point : malgré le fait que c’est la seule ligne directe pour moi pour aller voir ma famille, je pense que je ne mettrai plus les pieds dans leurs avions. Il y a des limites à être pris pour un pigeon et je ne suis certainement pas la seule à l’atteindre.

  3. la compagnie va forcement finir par se faire coincer la l’UE a force de jouer avec le feu, elle pourra certainement pas très longtemps continuer a toucher ses subventions sans lesquelles elle mettrai la clef sous la porte

  4. Si Easyjet n’avait pas augmenté ses tarifs, Ryanair aurait moins de client.
    Le coût du billet d’avion doit intégrer les 26 € aller retour (Paris Beauvais Paris). Ensuite les frais bancaires de 14 € sont importants. On est déjà à 40 € de frais en plus du billet d’avion !
    Le voyageur pensera faire une bonne affaire en se focalisant sur le prix du billet affiché sur le site :), c’est une connerie.
    Ensuite, les conditions de voyage sont exécrables avec de la réclame publicitaire toutes les 15 mns (loterie, cigarette sans fumée, alimentation ….) .

  5. sur le point des subventions, il ne s’agit pas uniquement du fait que ryanair exige des sommes importantes. Le problème c’est que le cadre dans lequel la compagnie low cost perçoit ces subventions est illégal. Elle ne respecte en rien le cadre européen. Sur la durée des subventions normalement limitée à 3 ans, Ryanair est bien au delà parfois elle touche depuis plus de 10 ans des subventions!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s