Se hâter lentement

slow-food

Les Italiens n’ont pas seulement inventé la Vespa,  le Festival de variété de San Remo et le western spaghetti. On leur doit ce beau et indispensable concept de Slow Food, qui nous rappelle judicieusement, en pleine génération Mac do, le plaisir de cuisiner, d’y prendre le temps, de s’asseoir autour d’une table, d’éduquer son goût. De (re)-découvrir des saveurs locales ou anciennes, oubliées par la standardisation de nos habitudes alimentaires.

Si Autrement ne peut que ce sentir proche des valeurs défendues par cette association (déjà 82 000 membres tout de même), le sujet de ce billet n’est pas là. En fait, le Slow Food nous a rappelé 2-3 petites choses qu’on a bien envie d’appliquer sur nos métiers à nous, c’est à dire, en gros, Internet et les Nouveaux médias.

Prendre le temps de faire les choses correctement, accepter de ne pas faire les choses trop rapidement (au risque de les bâcler) à l’heure où tout va si vite, et où vos concurrents semblent plus rapides parce ce qu’ils ont annoncé ou mis en ligne quelque chose de non abouti, voilà qui serait réellement nouveau.

Se dire qu’il faudra 1 an (voire plus) pour proposer un service complet, fiable, utile, de qualité, avec une vraie valeur ajoutée pour l’internaute, c’est carrément révolutionnaire, voire suicidaire, à l’heure de lever des fonds, de s’auto proclamer futur leader incontesté de sa catégorie, etc.

D’où l’idée d’un mouvement (?), en tout cas d’une conviction : le Slow Internet pourrait être aux nouveaux médias ce que le Slow Food est à la gastronomie. A l’heure des connections haut débit, ultra rapide, ce serait un joli paradoxe…

Attention, il n’est pas question de faire l’éloge de la lenteur … au travail. Je pense d’ailleurs que l’équipe d’Autrement n’a pas spécialement l’impression de glander en ce moment :-). Et nous ne sommes pas nous-mêmes exempts de tout reproches : la version actuelle de Chambresapart n’est pas aboutie, elle présente encore des manques importants, quelques bugs bloquants.

Mais tout de même : on avait envie de partager ces convictions avec vous.

Voilà, c’est fait !

Michel

Publicités

3 réflexions sur “Se hâter lentement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s